ArticleMontage dossierPar où commencer

3 conseils pour votre questionnaire d’étude de marché

By 01/21/2016 No Comments

Aujourd’hui, je vous propose un article pour réussir votre étude de marché, écrit par Gaëtan Baudry, du site –My BusinessPlan-.

“My Business Plan est le site numéro 1 entièrement dédié à la création d’entreprise et à la rédaction de business plan. Sur le site, des fiches pratiques, des outils à télécharger et des professionnels du business plan vous aide à lever des fonds.”

Etude de marché - My Micro-Crèche

Pour réussir l’implantation de votre micro-crèche, il est obligatoire de réaliser une étude de marché sérieuse que vous devrez préparer longtemps en amont. En effet, comme il est rappelé dans –cet article-, cette étude devra convaincre la mairie du bien-fondé de votre projet et elle vous permettra également d’adapter votre projet selon les retours que vous aurez eu de vos clients potentiels.

La première étape de cette étude est la rédaction d’un questionnaire à destination des clients potentiels, voici 3 conseils pour réussir ce questionnaire.

N’INFLUENCEZ PAS LES PERSONNES SONDEES AVEC VOS QUESTIONS


Une erreur assez répandue dans la rédaction d’un questionnaire consiste à influencer la réponse de la personne sondée avec la formulation de la question.

On trouve cette erreur avec les questions dites « interro-négatives », c’est-à-dire qui commencent par « Ne … pas ».

Exemple

Si vous demandez : « Ne pensez-vous pas qu’il faudrait une nouvelle crèche dans votre ville ? »

Vous auriez davantage de personnes qui répondent « oui » si vous aviez demandé « Selon vous, votre ville a-t-elle besoin d’une nouvelle crèche ? ».

Faites donc bien attention à la manière dont vous rédigez vos questionnaires. Un questionnaire mal rédigé peut apporter des résultats faussés qui nuiront à l’analyse de votre étude de marché. Les questions doivent être simples à comprendre et la tournure doit être absolument neutre.

FAITES DES BAREMES D’EVALUATION PAIRS


Quand vous posez une question qui demande un degré de satisfaction ou d’accord avec une proposition privilégiez un nombre impairs de réponses possibles.

Exemple

Pensez-vous que les installations de crèches soient suffisantes dans votre ville ?

  1. Pas du tout d’accord
  2. Plutôt pas d’accord
  3. Plutôt d’accord
  4. Tout à fait d’accord

Lorsqu’il y a un nombre impair de réponses beaucoup de personnes choisissent la réponse du milieu pour ne pas avoir à trancher (dans notre cas cela aurait pu être un « Ne sais pas »). Le problème est que ces réponses ne vous apportent aucune information et vous ne pouvez pas les traiter. Avec un nombre pair de possibilités, vous forcez les personnes sondées à prendre position, ce qui facilitera l’analyse de votre étude de marché.

NE FAITES PAS UN QUESTIONNAIRE TROP LONG


Vous devez déterminer à l’avance les thèmes que vous voulez aborder, et réfléchir, dès que vous rédigez votre questionnaire, à la manière dont vous pourrez analyser les réponses. Cela vous forcera à éliminer des questions dont vous ne pourrez rien tirer.

Si le questionnaire est trop long, la personne sondée risque de se lasser et de bâcler ses réponses aux dernières questions.

Privilégiez donc un nombre restreint de questions mais des questions toutes pertinentes et réellement utiles pour la compréhension de votre marché. 5 minutes est un maximum pour un questionnaire !

Pour éviter ces erreurs et d’autres encore, n’hésitez pas à tester votre questionnaire auprès de vos proches et à être à l’écoute de leurs avis. Il vaut mieux passer du temps à bien rédiger son questionnaire plutôt que de se rendre compte après avoir administré 100 questionnaires qu’il manquait une question cruciale ou que la rédaction des questions a pu influencer les choix de réponses.

Si vous voulez en savoir davantage sur les études de marché, –consultez ce dossier– !

Leave a Reply