Local

Top 20 de la sécurité en micro-crèche

By 06/16/2014 février 6th, 2017 4 Comments

La sécurité en micro-crèche est une question primordiale, toujours sous-entendue et évidente, mais encore faut-il s’y pencher réellement et réfléchir à l’accueil des enfants de tous âges. Vous devrez prévoir un budget en conséquence. Dans cet article, nous allons faire le tour complet des obligations réglementaires et des installations recommandées. Un conseil avant de commencer : “agissez en bon père de famille !” comme le dit l’expression 🙂

Les obligations en matière de sécurité en micro-crèche

Peu d’installations sont obligatoires en micro-crèche, car elles bénéficient de nombreuses simplifications de par le fait qu’elles peuvent s’ouvrir dans n’importe quel type de local (réglementation allégée pour ce type de structure vs les autres EAJE). Rapidement, les demandes en matière de sécurisation d’un local de micro-crèche sont les mêmes que pour un logement d’assistante maternelle.

On citera les installations suivantes spécifiques à l’accueil des jeunes enfants :

  • Barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers
  • Coins de table
  • Bloque-fenêtres, bloque-portes
  • Cache-prises, passe-câbles
  • pharmacie d’urgence

A ces obligations s’ajoutent celles de la mise en sécurité du local en terme d’accueil du public (ERP) :

  • extincteur à chaque étage, dont 1 en cuisine
  • affichage des consignes d’évacuation et du plan d’évacuation à chaque étage
  • détecteur de fumée dans chaque pièce
  • Coordonnées des services de secours à chaque étage
  • Revêtement de sol adapté au public accueilli

 Recommandations (c’est plutôt du bon sens !)

  • protège-radiateurs : les enfants ne doivent pas être au contact des radiateurs qui peuvent devenir brûlants en plein hiver. Attention aussi aux bébés qui vont ramper sous le radiateur et se cogner la tête sur les angles bas.
  • anti-pince doigts pour les portes : ils se placent de part et d’autre des portes auxquelles les enfants ont accès. Ce sont des “boudins” qui se fixent de manière à rendre les gonds inaccessibles aux petits doigts.
  • penser à la hauteur des étagères et tablettes par rapport à la tête des enfants
  • pas de tissus d’ameublement de type rideaux
  • Accès limité à l’entrée de la structure (sonnette, digicode, badge, etc.)
  • Enceinte du terrain parfaitement fermée
  • exercice d’évacuation annuel : même si ça ne semble pas évident à faire, en particulier vis à vis des enfants, il est primordial que votre personnel soit entraîné aux consignes d’évacuation et sache s’adapter à toute situation (enfants qui dorment, beaucoup d’enfants non marchant). Même s’il faut réveiller les enfants une fois par an pour avoir une équipe capable d’évacuer tous les enfants en un temps record, il me semble indispensable que tout le monde soit prêt à agir, au cas où. Et les problèmes n’arrivent pas qu’aux autres…
  • prévoir des boîtes pour ranger les petits éléments et petits jeux, hors de portée des bébés qui portent tout à la bouche
  • écoute-bébés pour ne pas laisser les enfants sans surveillance dans les chambres
  • verrous aux portes pour limiter l’accès à la cuisine, au garage ou n’importe quelle pièce où les enfants ne doivent pas se rendre seuls.
  • etc.

On ne peut jamais être exhaustif en terme de sécurité !!! Soyez vigilant, maintenant et toujours, et révisez votre matériel régulièrement. 

Qui peut vous aider

Pour tout ce qui touche à la sécurité des enfants au quotidien, sur le fonctionnement de la structure en toute sécurité, c’est le médecin de PMI qui est votre 1er interlocuteur et vous guidera dans les installations à faire. Beaucoup d’aménagements dépendent de votre local et du matériel que vous allez y installer.

Pour la protection incendie de la crèche, vous pouvez vous rapprocher du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de votre département. D’ailleurs, ce sont eux qui valideront la partie sécurité-incendie de votre dossier ERP donc ils sont votre interlocuteur idéal pour la mise en conformité du local : plan d’évacuation, type et emplacement des extincteurs, etc.

Et bien entendu, la référente technique est la garante de la bonne sécurité et de l’hygiène des locaux. Son avis et son implication sont indispensables pour le bon fonctionnement et la mise en sécurité des enfants, des familles et des salariés.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez ajouter des éléments que j’aurais oublié, n’hésitez pas à partager dans les commentaires ou par email à my.microcreche@gmail.com, je me ferai un plaisir de vous répondre !

A très bientôt 🙂 Cynthia

4 Comments

  • Simone dit :

    Bonjour,
    Pensez-vous qu’il soit obligatoire d’avoir des poignées de porte au dessus de 1,50m afin d’éviter que les enfants puissent les ouvrir ? Si oui, pour quelles pièces ?
    Merci d’avance,
    Simone

    • Cynthia dit :

      Bonjour
      Ce n’est pas obligatoire en micro-crèche. Toutefois, si vous rénovez ou construisez un local, c’est un point à prendre en compte, car si les poignées sont plus basses, vous devez installer des blocs-portes en hauteur sur chaque porte pour empêcher son ouverture par les enfants. Bonne journée

  • Bonjour,

    concernant les tailles des portes, y’a t’il des normes en vigueur hors de la zone d’accessibilité ?

    • Cynthia dit :

      Bonjour Julie

      Les portes doivent être de largeur “normales” hors de la zone d’accessibilité, soit 90 cm.

Leave a Reply